Film en téléchargement - Galerie

Yohko, chasseuse de démon de son état, et Nube son partenaire, tiennent une petite agence d'exorcisme nommée Spirit Senshi. Suite à un appel de détresse, ils vont se précipiter au secours d'une jeune fille agressée par un démon, sans se douter de l'aventure épique qu'il vont vivre. Poussez dans leurs derniers retranchements, les deux chasseurs de démons vont devoir demander des renforts auprès d'autres confrères pour tenter d'empêcher la fin du monde.

Arriveront-ils à vaincre les démons qui se dresseront sur leur chemin ? Qui est donc ce gros chamallow rose qui semble perdu dans la foret ? En quoi consiste les examens que ce chirurgien bien particulier veut faire subir au pauvre Setsuna ? Allons nous parvenir à vous faire croire que ce film a un scénario ? Marcel est-il réellement un schtroumpf mutant ? Les savonnettes complotent-elles pour la domination totale ? Et surtout, nos héros vont-ils parvenir à sauver le monde ?

Avec ce film, Crash System a brisé toutes les rêgles cinématographiques que des générations de cinéastes ont tenter d'ériger en modèle, à la sueur de leurs fronts marqués par le dur labeur. Oui, tout cela nous le balayons d'un revers de médiocrité, d'absence totale de talent et de stupidité crasse, nous piétinons les cadavres de tous ces braves artisans à coups de semelles cloûtées. Faux-raccords, scénario stupide, acteurs relatifs pour personnages inexistants, mise en scène laxative, décors schyzophréniques. Crash System sera le fossoyeur du bon cinéma.

E. André et L. Beyneix

 

Télécharger le film

Idée originale : Laurent Beyneix
Scénario : Laurent Beyneix, Nicolas Lebrun et David Guilloux
Réalisation : Enguerran André et Nicolas Lebrun

Montage : Enguerran André
Effets spéciaux : Enguerran André
Maquillage : Christophe Georget

Avec : Enguerran André, Laurent Beyneix, Guillaume Bonnard, Viviane Corroy, Léna D., David Guilloux, Yann Grand, Brice Jablonski, Daniel Laprévotte, Patrick Le Naour, Benoît Lebrun, Nicolas Lebrun, Benjamin Manable, Eric Martin, Juli M., Gérard Vion.